Notre site web a changé d'adresse !

Dans un instant, vous serez automatiquement redirigé vers le nouveau site...



Compagnie Le Théâtre de la Tortue

visuel entre père et mère théatre de la tortue











La Compagnie "Le Théâtre de la Tortue" naît en 2000 à Toulouse.

Giancarlo Ciarapica invite alors André Stern à s’orienter résolument vers une création contemporaine. Giancarlo Ciarapica développe à cet effet un atelier de formation théâtrale, se consacre à l’écriture, anime des ateliers d’écriture et initie en 2006 le concours d’écriture théâtrale « L’effeuillant ».
Giancarlo Ciarapica est aussi metteur en scène et comédien.
Il collabore, par ailleurs, depuis 1993 avec André Stern ; compositeur, guitariste et luthier.
André Stern devient naturellement le responsable musical du Théâtre de la Tortue.

"Confession d’un supra sensuel", sera la première création de la compagnie. Objet théâtral, musical et chorégraphique inclassable d’après Sacher Masoch, au musée des Abattoirs de Toulouse.

Suite à cette expérience, Giancarlo Ciarapica décide d’entreprendre une écriture sur le thème mythique de Salomé, dont le texte deviendra indissociable de la musique d’André Stern.
« exilée Salomé » sera la première étape d’un projet magistral, "Feminavox", concept par lequel le Théâtre de la Tortue s'engage à porter 21 voix de 21 femmes, à travers 21 textes, symbolisant les 21 siècles de notre ère.

A travers cette démarche, Giancarlo Ciarapica et André Stern souhaitent aiguiser les consciences du public en portant un regard sur les conditions des femmes.

C’est ainsi que le spectacle "exilée Salomé", inspiré par la rencontre avec la comédienne Pauline Latournerie, est créé au festival d’Avignon 2007 (www.exileesalome.com)

En 2008, Giancarlo Ciarapica et André Stern poursuivent le projet "Feminavox" avec "La louve noire", spectacle théâtral et musical autour du personnage de Louise Michel (www.lalouvenoire.com)

Le festival d’Avignon 2008 est également l’occasion pour la Compagnie de créer l’événement, avec cinq spectacles par jour, pendant toute la durée du festival :
- "exilée Salomé", texte et mise en scène de Giancarlo Ciarapica, musique d’André Stern, interprété par Pauline Latournerie
- "La louve noire", texte et mise en scène de Giancarlo Ciarapica, musique d’André Stern, interprété par Pauline Latournerie
- "Femina vox" texte et mise en scène de Giancarlo Ciarapica, musique d’André Stern, interprété par Pauline Latournerie (www.feminavox.com)
- "Les anges aussi s’absentent", création chorégraphique et musicale, par la danseuse Eléonore Stern et André Stern (www.lesangesaussisabsentent.com)
- "Le rôdeur" d’Enzo Cormann, mis en scène par Giancarlo Ciarapica, interprété par Guillaume Videlier (www.lerodeur.com)

En 2009 le théâtre de la Tortue présente trois spectacles :
- "La louve noire", reprise de la création 2008.
- "Quelque part, une visite, avant la nuit", création mondiale. Texte de Daniel Keene, mise en scène de Giancarlo Ciarapica, interprété par Christine Lietot, Jason Ciarapica, Giancarlo Ciarapica, Luna ou Gaïa (en alternance)
- " L’or qu’elle trouve est en elle"  – Camille Claudel, texte et mise en scène de Giancarlo Ciarapica, musique d’André Stern, chorégraphie d’Eléonore Stern, interprété par Pauline Latournerie, Giancarlo Ciarapica et Eléonore Stern

2010 a vu la création, toujours à l’Alibi théâtre (Avignon), de "Olympe de Gouges, j’ai dit !"
et "Taxis de nuit", avec Laurie Bouculat, Hélène Hiquily et Emilie Perrin pour le premier et Cathy Brisset et Delphine Ory pour le second.

Parallèlement à ces lieux et événements, le Théâtre de la Tortue co produit ou collaboré à la création de divers spectacles :
"Là-bas ; le frère " opéra pour enfants de Giancarlo Ciarapica et Yann Girard sous la direction de l’orchestre de Pau.
"Hilaropathie" au théâtre de la maison des jeunes et de la culture Roguet Saint Cyprien à Toulouse.
"Là ô" spectacle de cirque avec la compagnie Saoufet.
"Kaamako" spectacle de cirque avec le Burdigalacircus.

Le Théâtre de la Tortue est présent, à travers Giancarlo Ciarapica, au Lido de Toulouse, école de cirque, lors d’accompagnement pédagogique.

Le théâtre de la Tortue a été un partenaire privilégié du Marathon des mots 2010, à Toulouse.

En 2011 :
La création de "Erzebeth, la dame sanglante"   participe au développement du concept Feminavox.
François Bourcier choisit de mettre en scène le texte de Giancarlo Ciarapica qui traite d’Erzebeth de Bathory, interprété par Antonia Malinova et Maud Imbert.

Quant à lui, Giancarlo Ciarapica a mis en scène "1, 2, 3, c’est comme ça ! " avec Dominique Bru, Maryse Charlène, Eric Rabbin et David Ramuscello, ainsi que "Tao" spectacle de cirque de la compagnie réunionnaise Saoufet.

En 2012 :
Giancarlo Ciarapica crée "Jeanne Dark" avec Jason Ciarapica, Pauline Latournerie et Marie Tavernier au Théâtre du Pavé en mai 2012 et "Entre père et Mère" avec Dominique Bru et Hélène Hiquilly en mars 2012 à la MJC Roguet St Cyprien.


Tous les textes de Giancarlo Ciarapica, créés par le théâtre de la Tortue sont édités chez Christophe Chomant éditeur, à Caen.

Le Théâtre de la Tortue est subventionné par le conseil général de la Haute Garonne, le Pays sud toulousain, la communauté de communes du Savès et se réjouit du soutien d’Ester Organisation ainsi que de CCTA.

Depuis 2007 le Théâtre de la Tortue est en résidence au
Tracteur de Cintegabelle, structure de la compagnie Beaudrain de Paroi dirigée par Jean-Pierre Beauredon.

Depuis 2008, le Théâtre de la Tortue est responsable de la programmation de l’Alibi Théâtre à Avignon et depuis 2010, responsable technique de quatre théâtres avignonnais ; l’Alibi théâtre, le Magasin, l’Albatros rue, l’Albatros jardin.




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site